Publications |

Ouvrages récents

La contagion des émotions. Compassio, une énigme médiévale

La contagion des émotions. Compassio, une énigme médiévale

Béatrice Delaurenti
Bâiller fait bâiller, pleurer fait pleurer. D’une manière comparable, entendre une craie qui crisse fait frissonner, apercevoir une personne qui mange fait saliver, ressentir la confiance du médecin donne au malade l’énergie de guérir. Dans cette énumération, les expressions corporelles et psychologiques se conjuguent. Ces phénomènes attestent des effets de contamination des mouvements émotionnels. Le latin médiéval dispose d’un terme spécifique pour désigner cette contagion : la compassion. Selon l’étymologie, il s’agit d’éprouver ensemble une passion. Pour les auteurs scolastiques, la compassion est une réaction involontaire de l’âme ou du corps qui reflète le comportement d’autrui comme par imitation, selon un principe de sympathie. La double énigme de la compassio - énigme de la trajectoire du mot, énigme du phénomène lui-même – constitue le fil conducteur d’une enquête à travers les sources universitaires du Moyen Âge. La première partie du livre est centrée sur la tradition des Problemata attribués à Aristote. Autour de ce texte s’est constituée une communauté textuelle définie par une activité commune de lecture et d’enseignement des Problemata, unifiée par la conscience qu’avait chaque commentateur de s’inscrire dans une continuité. La compassion, dans son sens technique, a été introduite dans la culture médiévale par cette tradition. Dans la seconde partie du livre, l’enquête se porte sur les prolongements et impasses du nouveau paradigme. Elle repère les traces de la compassion dans d’autres sources et d’autres champs : dans la médecine médiévale principalement, mais aussi dans la théologie, la pastorale et la philosophie naturelle. L’histoire de la notion de ‘compassion’ apporte un éclairage sur la culture savante des derniers siècles du Moyen Âge, qui se construit dans le rapport à l’écrit et à l’autorité : une culture préoccupée par le corps et par l’ancrage corporel des passions, mais également soucieuse d’intégrer l’être humain dans un univers qui le dépasse et l’englobe.

ISBN : 9782812450563
Fiche éditeur : http://www.classiques-garnier.com/
EHESS
CNRS

flux rss Emma

flux rss Atelmed

flux rss Ehess-Gas

L'historien et les fantômes. Lectures (autour) de l'œuvre d'Alain Boureau

L’œuvre d’Alain Boureau, multiple et dense, se déploie sur les quarante dernières années et aborde de nombreux domaines de l’histoire médiévale, avec divers excursus hors de cette période. Elle pose d’importantes questions à la pratique historienne. Depuis les premières(...)

- Lire la suite

Atelier d'anthropologie scolastique : Questions disputées en histoire intellectuelle du Moyen Âge

Conférences post-doctorales au sein du séminaire animé par Alain Boureau, Béatrice Delaurenti et Sylvain Piron, Atelier d’anthropologie scolastique : Questions disputées en histoire intellectuelle du Moyen Âge

- Lire la suite

EHESS-GAS

96 Bd. Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 53 10 56 53

Dernière modification :
15/03/2017